Les secrets des courants marins

L'océan continue de se dévoiler... Prêt à vous laisser emporter par les courants marins ?

Le saviez-vous ? Une goutte d’eau met environ 1 000 ans à faire le tour du monde ! Mais comment peut-elle parcourir autant de kilomètres ? On vous donne un indice : la réponse se trouve au cœur des océans. Ce voyage se fait tout naturellement grâce aux courants marins. En voilà un phénomène intéressant ! Dans cet article, nous vous expliquons quels sont les différents courants, comment se forment ces courants marins et pourquoi sont-ils indispensables pour notre planète.

Les courants marins, comment ça marche ?

Qui n’a jamais créé un courant en faisant le tour de la piscine, juste pour le plaisir de se laisser porter ? On ne va pas se mentir, les courants marins sont plus dangereux que ceux observés en piscine, mais de réelles similitudes sur le phénomène existent bel et bien.

Ces deux types de courants peuvent être définis de la même manière. En effet, il s’agit, dans les deux cas, d’un déplacement continu et cyclique de l’eau. Dans le cas d’un courant marin, il s’agira d’un mouvement d’eau de mer, qui peut s’apparenter à des fleuves au beau milieu de l’océan. Bien évidemment, le courant marin ne peut être comparé à un courant de rivière ou autre. Entrons dans les détails intéressants !

Ce que l’on peut vous dire, c’est que les courants océaniques nous cachent bien des choses.

Mieux comprendre les courants océaniques

Toujours en mouvement, l’eau de mer ne cesse de se déplacer à travers les océans grâce aux courants marins. C’est ainsi que la goutte d’eau voyageuse peut clore son tour du monde. La grande question est de savoir comment apparaissent ces courants. Nous allons détailler ce phénomène en quelques explications simplifiées.

Il n’y a pas qu’un mais plusieurs courants marins

Il est important de préciser qu’il existe de grandes catégories de courants marins :

- Les courants de surface 

- Les courants de profondeur

Comme leur nom l’indique, les courants de surface affectent la surface de l’eau de mer (tout de même jusqu’à 800 m de profondeur). 

Au-delà, ce sont les courants de profondeur qui déplacent l’eau des océans. Ces deux types de courants marins se forment de manière totalement différente. Vous souhaitez savoir comment ? 

La formation des courants marins

Une fois les types de courants océaniques différenciés, il est temps d’expliquer comment ils se forment.

Pour les courants marins de surface, leur formation dépend de deux facteurs : le vent et la rotation de la Terre. Ces courants suivent en effet la trajectoire des vents, qui entraîne un mouvement de l’eau. Mais le vent n’est pas le seul à impacter les courants en surface. En effet, la force de Coriolis, (force exercée par la rotation de la Terre) dévie la direction des vents et des courants. Dans l’hémisphère Nord, ces derniers vont se déplacer dans le sens des aiguilles d’une montre alors que dans l’hémisphère Sud, les mouvements d’eau vont dans le sens inverse.

© oceancampus.eu

Le vent n’agissant plus en profondeur, c’est la différence de densité de l’eau qui va créer des courants marins dans l’océan profond, appelés courants de profondeur. Que signifie cette densité ? Quand on parle de densité de l’eau, il faut prendre en compte deux composants : la salinité et la température de l’eau. Plus une eau est froide et salée, plus elle est dense. Par conséquent, une eau de mer dense ne restera pas en surface et s’enfoncera dans les profondeurs des océans.

Des courants liés

Vous vous demandez peut-être comment l’eau transportée par ces courants traverse la planète. Tout s’explique par la connexion entre les courants de surface et les courants de profondeur, appelée le « tapis roulant » ou circulation thermohaline par les scientifiques.

© oceancampus.eu

Les eaux chaudes des courants de surface se refroidissent au niveau des pôles et se chargent en sel avec l’évaporation, ce qui tend à les rendre plus denses. Ainsi, ces eaux plongent en profondeur mais se réchauffent progressivement pour remonter vers la surface au fur et à mesure de leur déplacement. Et le cycle repart pour ne jamais s’arrêter !

Les effets des courants marins

Vous savez maintenant comment naissent les courants marins, mais saviez-vous qu’ils jouent un rôle essentiel sur le climat et sur la vie marine ?

Les courants océaniques ne déplacent pas l’eau de mer juste pour le plaisir. Derrière ces déplacements, il y a un vrai enjeu climatique. En effet, les courants marins régulent la chaleur des différents continents ainsi que l’humidité de l’air. La Terre n’étant pas ensoleillée de manière égale, les courants vont redistribuer les énergies solaires des zones chaudes aux zones froides. Par exemple, le courant marin le plus connu, le Gulf Stream, transporte la chaleur des tropiques pour réchauffer l’Europe.

En plus d’adoucir ou de réchauffer le climat, le phénomène de « tapis roulant » aide à la bonne circulation des nutriments et des minéraux, indispensables au développement des espèces marines. De plus, les remontées d’eau froide dans les zones chaudes favorisent la prolifération du plancton, de quoi attirer les poissons et cétacés.

 

Les océans n’ont pas fini de nous surprendre !