Pourquoi marée haute et marée basse ?

Le phénomène des marées enfin expliqué avec simplicité !

L’océan : quoi de plus beau que de contempler le spectacle des vagues ? Lorsque le niveau de l’eau a surpris votre séance de bronzage et noyé votre serviette, vous vous êtes certainement demandé pourquoi la marée monte et descend ! Dans cet article, nous vous expliquons le phénomène des marées.

Qu’est-ce qu’une marée ?

Avant de rentrer plus en détails sur l’origine de la marée (en évitant les explications trop scientifiques), commençons tout d’abord par répondre à une question simple : qu’est-ce que la marée ? Il s’agit d’un mouvement régulier du niveau de la mer et des océans. Ce phénomène entraîne, soit une montée, soit une descente des eaux. La grande question est de savoir comment les marées se forment !

Le phénomène des marées n’est pas simple, il est dû à plusieurs facteurs : principalement à l’attraction de la Lune et du Soleil sur la Terre.
La marée est fortement influencée par la force gravitationnelle de la Lune (en raison de sa proximité avec la Terre). Son attraction exercée sur notre planète, attire l’eau vers elle.

Quant au Soleil, il attire de la même façon la surface de l’eau, mais dans une proportion moindre que la Lune (dû à son éloignement). Ces deux astres ne sont pas les seuls à impacter le niveau de la mer et des océans.

Notre jolie planète Terre joue aussi un rôle dans le phénomène des marées. Lorsque vous prenez un virage, votre voiture est attirée à l’extérieur de la route, c’est le même principe pour la surface de l’eau !
La surface de l’eau s’éloigne du centre de la terre, un phénomène provoqué par la Terre elle-même lorsqu’elle tourne : c’est la force centrifuge.

© timeanddate.com

Mais que se passe-t-il réellement, quand c’est marée haute ?
Une explication simplifiée : la marée devient haute lorsque la mer ou l’océan est plus proche de la Lune (l’eau est fortement attirée). La marée sera basse lorsque la surface de l’eau ne se trouvera plus, ni en face de la Lune, ni attirée par la force centrifuge. Précisons que d’autres facteurs ont un impact sur les marées : la taille de la surface de l’eau, la météo ...

Vous ne verrez plus la Lune du même œil et ne manquerez pas de regarder sa position avant votre baignade ou session de surf.

Pourquoi deux marées par jour ?

Vous ne savez pas quand la marée sera haute ou basse ? Pour vous, c’est un véritable casse-tête de planifier une balade sur la plage ou une baignade pendant votre marée préférée ? Maintenant que vous avez compris le fonctionnement des marées, nous allons parler du cycle des marées.

Théoriquement, il existe deux marées basses et deux marées hautes par jour (rotation de la Terre). Ce type de marée est dit « semi-diurne ». C’est-à-dire que le niveau des deux marées hautes est quasiment égal, idem pour les deux marées basses. Un phénomène notamment observé dans l’océan atlantique.

Tous les océans connaissent un cycle des marées. Toutefois, il existe différents types de marées à travers la planète. Globalement, les marées sont de type semi-diurne (évoqué précédemment), et de type semi-diurne à inégalité diurne. Cette expression scientifique signifie qu’il y a deux marées hautes et basses mais qu’elles peuvent être très différentes les unes des autres. C’est notamment le cas sur la côte ouest des Etats-Unis.

Il existe des marées dites « diurnes », qui se traduisent par une seule marée haute et une marée basse en 24 heures, ainsi que des marées dites « mixtes » (marées diurnes et marées semi-diurnes). Mais ces deux dernières ne concernent que très peu de mers dans le monde. Pour connaître le type de marées proche de chez vous, jetez un œil au site du service hydrographique et océanographique de la marine.

Vous souhaitez en savoir davantage ? Un de nos prochains articles « Océan » évoquera un autre sujet passionnant